Le Beau Voyage – Zidrou et Springer (BD)

CouvertureLéa, belle jeune femme dynamique et extravertie, est animatrice de télévision pour une émission télé.
 
Un jour, sa tante lui téléphone inopinément pour lui apprendre que son papa vient de mourir. Léa est sous le choc, bien qu’elle le savait malade. Elle retourne alors dans la maison familiale de son père, où sa tante vit aussi. Elle revoit le bureau de son père et surtout cette piscine vide… Elle parle avec sa tante. Des bouffées de nostalgie et de nombreux flashbacks remontent.

Elle se souvient lorsqu’elle était petite. Une mère si froide, un papa médecin qui ne prenait jamais le temps de regarder ses jolis dessins. Puis adulte, son avortement, sa rencontre avec une autre Léa, rencontre déterminante qui l’accompagnera tout au long de ces épreuves terribles.
Mais elle ne peut se souvenir autrement qu’en photo, de ce frère qu’elle n’a jamais connu, Léo, qui est mort enfant, noyé dans la piscine familiale avant qu’elle ne naisse…

Le Beau Voyage planche 1

Cette histoire délicate parlera autant aux enfants que nous sommes, qu’aux parents. Elle nous amène à réfléchir sur la forte influence de l’éducation, sur les blessures que les parents peuvent inconsciemment transférer sur leurs enfants, et que le mal être et la véritable souffrance psychologique concernent aussi les enfants aussi jeunes soient-ils.

Les dialogues et les personnages du scénariste Zidrou sont vrais, réalistes. C’est une lecture intense, menée avec finesse et chargée d’émotions mais jamais larmoyante, car sans excès de pathos. Elle s’adresse à un public mature de part son propos bouleversant et certaines scènes parfois crues.

Cette histoire sonne d’autant plus juste que Zidrou, avant de faire de la BD, était instituteur. Et c’est le dessin d’un enfant de sa classe gardé en mémoire qui lui a inspiré ce sujet.

Même si je ne suis pas enthousiaste sur le dessin de Benoît Springer, son trait sobre et clair sert avec délicatesse cette histoire, sans la surchargée.

Le beau voyage planche 2

En bref

A l’occasion de la mort de son père, Léa, une jeune femme indépendante, retrouve son passé et son histoire familiale construits autour d’un drame.
C’est un récit émouvant, sans excès de pathos mais bouleversant. Il décrit au travers de la perte d’un enfant, d’un frère, les ravages familiaux causés par un tel drame.
Léa retrouvera-t-elle une raison de vivre et la force de se reconstruire ?

 
Le beau voyage - la piscineLE BEAU VOYAGE
One shot

Genre : Drame / Chronique sociale
Public : Adultes / Jeunes adultes
Scénario : Zidrou
Dessins : Benoît Springer
Dates de parution : 2013
Editeur : Dargaud

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s